Archives de catégorie : suivre le projet

La révolution : étape 2.1,414…

TRANSMETTRE, 7 mois déjà !

Prés-requis : Trouver la Paix en soi, chez soi,  des fois…étape 1.0333…

Dans la famille étape 2.1,414… ou faire sortir le clown qui est en toi !

Des visages semblent surpris de ma présence, des voix « qu’est ce qui vient faire ici ? C’est qui celui là ? Avec ce vieux patois qui me plait tant. Certains parlent fort dans le coin, d’autres pensent comme ils respirent. La faim. Enfin. Je me satisfais de cette naiveté. Je les ai servis des années, je les aime. J’aime aussi retrouver ce boisé parfum de l’enfance. Etre en Paix avec ce lieu porté par les anciens, par une frayée, par ceux d’aujourd’hui et de demain, je suis serein parmi les miens. La terre vibre, l’air est lourd, les discussions vont bon train sous le chapiteau. Une présence rassurante légitime : celle du repas bien garni, celle de l’estomac qui se remplit. Le rôti n’est pas loin. Puis ces yeux pleins de lumières. Il en suffit de deux pour lancer la campagne du jour : Une méditation luthistique !

Une cerise sur le gâteau, un hameçon lancé à l’eau, un pavé jeté dans la marre. Une sieste contemplative, anachronique, décadante, révolutionnaire…  non non non ! objectif :

Donner une image de Paix, un dimanche de Pardon, aux personnes j’aime.

La recette :

Ingrédients :

Trois virgule 33333  litres d’amour inconditionnel à partager

Une bonne dose d’isolement pour se concentrer

Un Luth à 7 choeurs celui de Didier Jarny

Deux p’tit tapis pour la poussière

La formule :

Faire le tour de la Chapelle, écouter les bruits, le vent, le soleil pour trouver la scène

Chercher la fontaine, trouver la source, rencontrer des hêtres rasssurants et remonter le versant

S’accorder, accorder son instrument trouver les harmonies entre les éléments

Poser ses fesses par terre, trouver l’équilibre, sortir le luth de Didier

Y’a plus qu’à jouer des airs anciens, des airs de pas loin, des airs de toujours, des chansons d’amour et surtout des danses de jour.

L’image est donné, le son est feutré, le cadre est placé

 

Un air de clown,

Merci à tous pour le partage de cette journée ensoleillée.

SOUSCRIPTION

Un bouquet pour la Paix, création surprise au cours d’un déjeuner sur l’herbe, Médiathèque de Pleucadeuc.

 

Certains disent que nous réalisons notre passion, l’espoir de toute une vie, d’autres pensent que nous sommes des artistes doués d’une grande sensibilité. En toute sincèrité je suis un homme comme tout le monde. Certes un peu irrité par la fonctionnement sociétal, mais soucieux de vivre en harmonie avec la Terre mère et d’avoir envie de le dire, de le chanter, de le jongler.

Depuis plusieurs années, nous finançons en partie sur fond propre le fonctionnement « Chico, a ti te toca », je pense aux costumes du lucane et de l’aigrette, je pense aux expositions photos, Archéologie, l’effet de serre, 5 l’obscession…

« La bohême pour la Paix » reste un projet qui nous tient à coeur, au corps et dans la tête. L’actualité locale, nationnale et internationnale nous impose de développer ces logiques écologistes et humanistes. Jean Claude Pierre dit souvent « on ne fera pas la Paix sur la Terre si on ne fait pas Paix à la Terre » en référence à la résolution de la crise écologique actuelle. Nous portons aussi cette maxime en rajoutant que l’on ne fera pas la Paix entre les hommes si l’on ne fait pas la Paix avec soi même. Quel objectif merveilleux !

Voilà le challenge, l’orientation de notre travail associatif et artistique avec cette « bohême pour la Paix » : Donner les clés au public rencontré pour avancer dans une direction pacifiste pour son corps et ses relations humaines.

Comment ?

A travers des ateliers d’échange et de pratique varié car la Paix est systémique : alimentation, Qi Qong, concert, écriture, photogrtaphie, jonglerie.

La compagnie Dorn Ha Dorn Trovadores investit sur ce projet : rencontres musicales dans différents lieux emblématique du Morbihan pendant l’été 2016, recherche de financement publics, création d’un site internet et surtout concrétisation du pré-projet sur la commune de Pleucadeuc.

Coté comptable, première campagne de souscription : Un peu moins de deux cent euros de financement privé, un peu plus de mille euros de financement public. Avec six milles euros de dépenses pour la roulotte scène et la location d’un véhicule trois places pour effectuer le déplacement.

Avec tous les espoirs sucités par le projet auprès du public morbihannais et armoricain, vu l’urgence de la situation tant pour la planète que pour l’humanité nous décidons de relancer un financement participatif pour que le développement de tout être humain puisse se réaliser sans nuire à son prochain.

Nous remercions à ce titre Nathalie qui a accueillit cette création collective et coopérative dans sa médiathèque, Claudine pour son accueil au sein de sa paroisse, Marie-Aude pour la thématique d’année de son école de cirque et le stage juggling for Peace, Yves6Marie pour la proposition de soin naturopathique, Phillipe sans qui nous saurions où aller, Elouan qui a financé sans hésitations – merci président – et enfin Pascale et Didier pour leur dont qui nous a grandement aidé à croire en ce projet. Nous saluons aussi tout les amis, la famille, le public rencontrés pendant ces fantastiques moments d’échange et de partage.

Pour participer à la collecte de fonds, rendez-vous :

http://labohemepourlapaix.ouvaton.org/

EN BAS DE PAGE RIB À TELECHARGER

UN PEU PLUS TARD UN VIREMENT À FAIRE

Bon, les chèques, espèces et autres monnaies locales sont aussi acceptés.

Dons déductibles des impôts pour les plus riches.

Merci pour votre lecture, c’est déjà beaucoup,

Merci pour votre investissement, un p’tit sous,

Merci pour votre partage, un coup de pouce.

 

Conférence Ludico-pratique pour la Paix

Trois temps, trois mouvements pour cette première conférence intimiste adressée aux enfants ploemeurois de l’ACE. Une conférence ludico-pratique est un temps pris sur soi, à partager ensemble pour la promotion de la paix dans son corps et dans son entourage. C’est un temps d’écoute, un temps d’écriture puis un temps ludique. C’est un mouvement pour s’approprier calme et sérénité, un mouvement pour exprimer ses idées sous forme de poésie, un moment pour s’amuser parmi les symboles, les femmes, les hommes, tous acteurs de la paix inconditionnelle.

Un grand merci à Claudine pour avoir initier cette matinée autour de la paix, un grand bravo aux enfants et à leur créativité et tout plein de reconnaissance à Nathalie et son équipe pour la réalisation et le prêt du jeu de l’oie pour la paix.

Lian Gong Shi Ba Fa

18 exercices de santé !

AVANT

Alors déjà rien qu’en disant ça je sens les menaces en face de moi !

Rien que exercice, ça paraît dur pour toi ! En plus 18 ça fait pas un peu beaucoup ?

Et puis j’ai des problèmes aux genoux, mal au coup alors du coup c’est pas pour moi !

PENDANT

Je n’ose rien dire, rien écrire.

Je ne publierais pas de photos,

Même s’ils sont tous trop beaux

Je serais sage et sans images.

APRES

Alors maintenant c’est le soulagement

Ensemble on a bossé pour sa santé

Et puis … y’a le ravitaillement

la convivialité, la cordialité.

Tous mes remerciements pour cette pratique salutaire et débonnaire.

Les sources coulent toujours, les araignées tissent leur toiles :

les mouvements un par un :

http://www.energie-harmonie.fr/page_ac_detail_forme.php?FORME=19

une vidéo complète de présentation

https://www.youtube.com/watch?v=i1jbV3pfsGo

Merci à tous, l’énergie c’est la vie.

Vous avez dit crUsine !

C’est pas industriel au moins ???

La crusine sans le i ça veut dire quoi ?

Et ben c’est tout simple, le principe est de ne pas cuire les aliments pour éviter leur dévitalisation.Et ben c’est facile, il suffit d’associer les fruits et légumes de saison dans son alimentation.Et ben c’est végétarien pour éviter les élevages intensifs et la surproduction porcine.

 

Non mais t’es malade ?

Non non, et en plus c’est bon, pour son alimentation, pour le goût et le respect de la terre. Non non, et en plus avec Typhaine c’est vite fait et bien fait, des recettes à la minute.Non non, et en plus ça permet l’auto guérison de son p’tit bidon sans coup de pompom.

Pour la vie, comment ça pour la vie ?

Oui bien sûr, la cruisine est très peu couteuse en énergie. La soupe est cuite en 2 min sans dépasser les 40°C pour éviter la dénaturation des protéines.Elle favorise les circuits courts pour la conservation et surtout le goût des aliments. Oui bien sûr, la crusine est plus rapidement assimilée par l’organisme. La digestion est plus rapide, là encore on dépense moins de calories pour l’assimilation des nutriments. Oui bien sûr, la crusine a un impact réduit pour la planète, pour notre éco-système.Faire pousser des végétaux consomme beaucoup moins d’eau que l’élevage des animaux.

Hydrater ses graines germédépasseres avec amour. Fermenter les graines tout au naturel. Pas d’engrais de synthèse, pas de produits dérivés pétroliers dans nos rivières, Pas de pesticides, Pas de tueurs en série dans les champs ni dans nos bassins versants

Voilà on y est c’est aujourd’hui et pour demain…

recette atelier cuisine

Reference_atelier_crusine

Mesclados, Métissage de musiques anciennes, Médiathèque de Pleucadeuc

Accueil.

Revenir après une grande traversée. Les barques ont besoin d’être bien arrimées pour rester au ponton. Ce ponton bien connu, celui qui nous rassemble, celui où les poussières d’étoiles semblent être effleurées par les oiseaux des primaires. Les navires arrivent, repartent, dérivent un peu dans le courant sans s’éloigner de trop. Les couleurs. Quelle longueur d’onde choisir ? Cette flotte vacille et se rassemble et puis c’est la criée et puis enfin cette fois … le silence.

Respect.

L’éternel va et vient, l’équilibre ou la balance. Le tout dans un tour de manche. L’onde, la mienne, la tienne. Où j’en suis ? Tu me suis, métisser, renouer toutes ses cordes. Ecouter, respirer et rester dans la danse. La danse, retrouver l’harmonie en chantant. Créer du lien. Jeter les filets. L’air du pays, le terroir, les anciens, des vrais soutiens. Bingo !

Partage.

L’ancre est accroché, tout est calé pour échanger autour de la méditerranée. Tous et toutes, arrivés de méandres éloignés, c’est ensemble que maintenant le courant nous porte. La dérive. Le tube se déroule sans fin vers une ouverture sur les fréquences de raisonnance. La série semble presque parfaite, la fontaine coule toujours à flot. Les arabesques, la convergence des cultures cloture un doux parfum de retrouvaille. Une douce caresse sur cette plage apaisée. l’unité.

Merci.

Ateliers de Jonglerie

Un coeur pour la Paix ou les oiseaux du Bonheur.

Retracer l’histoire du jonglage à travers les ages pour transmettre cette universalité et cette intemporalité du jonglage. Donner un premier cours pour le premier âge, des mouvements plus complexes pour les jeunes.

Expliquer les bases du langage des jongleurs. Le siteswap. Des intiations rytmiques, la notion de trajectoire, d’objet manipulé. Partager ensemble des mouvements simples et consensuels. Jongler, échanger de manière artistique un objet d’une main à l’autre.

Exploration des points d’équilibre

Apprécier la beauté des gammes :

1 Lance rattrape stop 1 Lance rattrape stop 1 Lance rattrape stop devant derrière sous la jambe dans le dos derrière l’oreille

2 Lance rattrape stop 2 Lance rattrape stop 2 Lance rattrape stop rotation du poignet claque du doigt ferme les yeux

3 Lance rattrape stop 3 Lance rattrape stop 3 Lance rattrape stop donner le tempos dans les jambes derrière le dos pirouette

Développer la créativité, l’expression du corps, jouer des oiseaux du bonheur, interprèter un coeur pour la paix

Un coeur à deux balles et quatre mains

La Bohême pour la Paix débute à Pleucadeuc

 

Une ambition non pas une provocation : celle transmettre, de vivre un moment en accord avec soi même et les personnes qui nous entourent en harmonie avec la vie. La roulotte s’installe devant la Médithèque de Pleucadeuc grâce à la complicité de Nathalie pour une expérimentation coopérative et collective : ensemble instaurons la cette paix dans notre quotidien.

Des déclinaisons au moi d’avril à la Médiathèque :

– le grand jeu de l’oie de la Paix

– les cartes blanches

– les 4 et 6 avril : ateliers d’écriture et d’affichage avec les enfants de l’école St Pierre

– le 7 avril à 20h30 : Duo musical harpe et luth autour du métissage de musiques anciennes, entrée libre

– le 8 avril : atelier de crusine sur inscription à la médiathèque ( 02 97 26 98 68 )

– le 11 avril : atelier de jonglage pour les tickets sports et loisirs.

– le 20 avril : Qi Gong avec le club des loisirs (inscriptions Jean Pierre au 02 97 26 91 41)

Une mairie en transition …

Les spirales de Paix dans le cercle familial d’éducation.

Géométrie sacrée

La pédagogie et le fonctionnement de la société s’appuient profondément sur l’objectif à atteindre, une sorte de ligne droite qui semble dénuée d’importance tant le but, le marché reste prépondérant. A travers cet atelier d’écriture, les bambins dessinent, les mamans débattent, les enfants rédigent. Et les papas…, que dis-je ? Chacun trouve sereinement sa place au laBorAtoiRe, l’expérimentation pour la vie fonctionne.
Des cercles, des sphères et puis cette suite inéluctable, celle de Fibonnaci, celle de la galaxie, celle de l’infiniment grand comme de l’infiniment petit. Pas de doute, le rectiligne, l’unidirectionnel n’est pas conforme ! Trouver dans la courbe la poésie du monde, la diversité des possibles, c’est la clé des savoirs pour une compréhension du monde et des mondes qui nous entourent. L’ego s’efface devant le soi, sans frontières, sans barrières, sans limites…euh je m’oublie ! Chacun rejoint sa nature ou la nature dans la concentration mutuelle et le respect de l’autre.